Retour en images sur la soirée littéraire – Cabaret Hexen – du 25 juillet 2021

Pour le lancement du livre d’Ivan de Monbrison, La Reine morte, le Cabaret Hexen s’est offert au public des Galopins, place de Clichy, dans la plus pure démesure dadaïste.

L’auteur survolté, tantôt éphèbe perruqué, tantôt moine bonze masochiste, nous a livré une performance viscérale de son œuvre. Il n’a pas hésité pour cela à se faire piétiner au sens propre du terme par Agnès Henneguy, partenaire consentante de la transe poétique de son partenaire de jeu. Tout cela sous l’œil mi-sévère, mi-complice d’Etienne Cottereau, metteur en scène génial de Guérasim Luca.

Julie Facquier, future auteure de la revue Hexen nous a lu plusieurs passages de ses livres : Mauvaises chute et Le chant silencieux du Colibri. Nimbée de bleu pétrole, elle a illuminé la scène accompagnée par le guitariste des étoiles, Fred Alera. Ses œuvres ont fait un malheur.

Chloé Oster, qui dirige la compagnie théâtrale de l’Obskuravu, mais qui est aussi écrivaine – Sous le Même Ciel publié en 2018, remarqué par le concours Vivons les Mots, a porté les vers du mystérieux et envoûtant poète Petit-être, présent dans le prochain opus de de la revue Hexen.

Pour saisir l’essence musicale de ce moment déraisonnable, il nous fallait un sage… Après avoir capturé la poésie de Petit-être, Dominique Bertrand, penseur multiple, musicologue, poète, sorcier, philosophe et accessoirement virtuose de la flute shakuhachi, a saisi comme jamais la frénésie incantatoire des mots de Valéry Meynadier, récemment éditée par les éditions Al Manar pour La morsure de l’ange, dans la collection Erotica.

En ouverture de cette sarabande infernale, François Pain-Douzenel, metteur en scène et co-fondateur de la compagnie « Les Pirates des Songes« , nous a véritablement lancé un sort sous la forme d’une danse digne d’une cérémonie vaudou. Et, en guise de conclusion, il nous a invité, sur les traces de Charles Bukowski, à boire un « Dernier verre« … Nous ne sommes pas fait prier.

Le tout sur des thèmes musicaux de Georges Delerue, de Chet Baker et Marilyn Manson.

Maintenant, place aux images…

La Morsure de l’ange : lecture de Valéry Meynadier

Divine lecture de La Morsure de l’ange de Valéry Meynadier (notre rédactrice en cheffe) accompagnée par Dominique Bertrand à la belle et courageuse librairie Équipages au mois de décembre.


« J’ai désécrit chaque mot /
À coups de langue »
Éditions Al Manar, encre de Rachid Koraïchi, collection Erotica, 2020

Le numéro 2 de la revue Hexen est disponible : sommaire !

Une réimpression caniculaire, 200 pages, une multitude d’artistes au rendez-vous : c’est enfin le numéro 2 de la revue Hexen qui sort juste de l’imprimerie.. Et déjà en ligne ici : revue Hexen numéro 2

Au sommaire :

Éric Dussert // Codicophilie
Jean-Marc Flapp // La Tour
Joséphine Lanesem // Contre la mort
Petit-être // écoute claquer les drapeaux noirs
Ivan de Monbrison // Opus 2.4.6
Daniel Cabanis // Disons que Marthe est morte
James Fleann // HP3
Evgue-Riek Gevamagdala // Sous la tour blanche
Paul Elisia // Étranges hôtels
DOSSIER SPECIAL NELLY ARCAN
Lilas Bass // Nelly Arcan, écrivaine de la marge ultralucide
Virginie Foloppe // Nelly Arcan – Une utilisation féministe de la psychanalyse
Œuvres d’Arcan
Éclats de Nelly Arcan
Biographie
Principaux travaux sur Nelly Arcan
Ruth Nahoum // La Pudeur
Lisa Santos Silva // La vie en rose
Étienne-Marcel Dusssap // Forcipressure
Jean-René Vif // Scènes de la vie de Heidegger
Jeanne Miromensil // Désamour
Viviane Campomar // La légende de l’Érogisante
Valéry Meynadier // Poèmes
Angela Fortin // Hard Disk
Lila Lakehal // L’aube est l’X
Virginie Foloppe // Petite, fais voir comment tu es grande
Marina Giangregorio // Bois et mots flottés
Clélia Gabyrel // Clé d’ogive
Lilas Bass // Les larmes aussi ont une fin
Félix Fénéon // Illuminations

Couverture : Ruth Nahoum

200 pages
16x23cm

Merci mille fois de votre patience et compréhension en ces temps difficiles.

Petit rappel du prochain cabaret Hexen, aujourd’hui, le 7 mai 2020 à 17h

Bonjour !

J’espère que vous allez bien. Revoici les codes pour se connecter à notre Visioconférence-Cabaret d’aujourd’hui jeudi 7 mai à 17h :

REVUE HEXEN vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Sujet : Revue Hexen
Heure : 7 mai 2020 05:00 PM Paris

Participer à la réunion Zoom
https://us04web.zoom.us/j/79625570410

ID de réunion : 796 2557 0410

A tout à l’heure, je l’espère !



© Vassily Kandinsky Couple à cheval (1906)

Couverture du numéro 2 de la revue Hexen

Couverture définitive du numéro 2 de la revue Hexen, photographie signée Ruth Nahoum. Disponible le 1er mai 2020.
© Ruth Nahoum

Prochain Cabaret Hexen le 7 mai 2020

Prochain Cabaret Hexen avec présentation du numéro 2 de la revue Hexen et de Le Vide Intime  d’Ivan de Monbrison, le jeudi 7 mai au 1, rue Lord Byron, Paris, à partir de 17h jusqu’à à très tard…. Suite aux demandes et questions reçues, ce sera un événement privé avec une trentaine d’artistes. Invitation sur demande.

A tout vite.

© Les garçons sauvages de Bertrand Mandico – Les Garçons Sauvages + Ultra Pulpe – au Japon – Yokohama- Tokyo- Kyoto – Festival d’Hiroshima –

Sommaire du numéro 2 de la revue Hexen

Avant tout, toutes nos pensées vives à vos proches en cette période affreusement douloureuse.

Le numéro 2 de la revue Hexen sera en librairie et en ligne le 1 mai 2020.

Voici le sommaire :

  • Couverture de Ruth NAHOUM
  • Textes et images de :
  • Valéry MEYNADIER
  • Eric DUSSERT
  • Jean-Marc FLAPP
  • Daniel CABANIS
  • Joséphine LANESEM
  • Lilas BASS
  • Adrien LHOSTE
  • Claire GILLIE
  • Marine GIANGREGORIO
  • Ivan de MONBRISON
  • Paul ELISIA
  • JeanDo CARDI
  • Angéla FORTIN
  • Viviane CAMPOMAR
  • Lila LAKEHAL
  • Petit-ETRE
  • Virginie FOLOPPE
  • Lisa SANTOS SILVA
  • Jane MIRO
  • Evegue-Riek GEVAMAGDALA
  • Dominique BERTRAND
  • Jos VOLPE
  • Robert FERRILET
  • Etienne-Marie DUSSAP
  • Jean-René VIF
  • Giulia MAUDE
  • Ruth NAHOUM
  • Patricia ROSNAY
  • Jean-Eric MANDENGUE
  • James FLEANN
  • Félix FENEON

TOUTES les ventes de la revue seront intégralement reversées aux services hospitaliers.

Dès la sortie de la période de confinement, un spectacle du Cabaret Hexen aura lieu dans le 5e arrondissement de Paris. D’ici là, restez chez vous, protégez ceux que vous aimez. On se reverra vite, c’est évident. Courage et merci encore de vos messages de soutien.

miro juan

© Joan Miró

22 mars 18h : CABARET HEXEN présente « La morsure de l’ange » /ANNULE

Lecture de (et par) Valéry Meynadier avec Dominique Bertrand (flutes, percussions, mandole), Miguel Coelho (piano) Jean-Éric Mendengue (trompette), Charlie LDC au Babilo (9 rue du Baigneur – M. Jules Joffrin).

 » Votre secret n’est un secret pour personne
C’est juste un secret pour les mots
Il ne rentre dans aucune phrase, aucun point pour lui
Alors vous le chantez,
Et derrière la colère du monde se prend à rêver. »

– V.M. –

valery meynadier dominique bertrand bab ilo

Photo prise lors du dernier spectacle au Scénobar (V.Meynadier et D.Bertrand)

Valéry Meynadier

Épileptique dès l’adolescence. Auteure. Art-thérapeute. Le haut mal s’en est allé (naturellement, sans neuroleptique), l’écriture est restée. L’un & l’autre correspondent toujours. Trait d’union, je suis, entre le soin & la créativité, entre la cicatrice & la signature.

J’écris parce que l’innommable me regarde. Depuis des lustres, j’anime des ateliers en prison, au sein d’hôpitaux psychiatriques: dans des milieux sans milieu.
Écrire c’est répondre aux détenues (s) qui détiennent, le passage à l’acte, & qui demandent pourquoi ? Écrire, c’est tenter de répondre, sans jamais y arriver. Souvent, mon stylo se transforme en rocher, Sisyphe est mon ami.

Textes publiés dans le numéro 1 de la revue Hexen : LA NUIT FOSSILE et LE DIT D’EURYDICE.

Valéry Meynadier / Maison des écrivains et de la littérature
La Maison des écrivains et de la littérature, Ligne 13 Communication, Gersende Hurpy
Fiche de l’écrivain Valéry Meynadier / La Maison des Écrivains et de la littérature