Rapaces

"Vous ne connaissez pas mon visage de nuit Mes yeux tels des chevaux fous d'espace Ma bouche bariolée de sang inconnu Ma peau Mes doigts poteaux indicateurs perlés de plaisir Guideront vos cils vers mes oreilles mes omoplates Vers la campagne ouverte de la chair Les gradins de mes côtes se resserrent à l'idée Que... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑