Retour en images sur la soirée littéraire – Cabaret Hexen – du 25 juillet 2021

Pour le lancement du livre d’Ivan de Monbrison, La Reine morte, le Cabaret Hexen s’est offert au public des Galopins, place de Clichy, dans la plus pure démesure dadaïste.

L’auteur survolté, tantôt éphèbe perruqué, tantôt moine bonze masochiste, nous a livré une performance viscérale de son œuvre. Il n’a pas hésité pour cela à se faire piétiner au sens propre du terme par Agnès Henneguy, partenaire consentante de la transe poétique de son partenaire de jeu. Tout cela sous l’œil mi-sévère, mi-complice d’Etienne Cottereau, metteur en scène génial de Guérasim Luca.

Julie Facquier, future auteure de la revue Hexen nous a lu plusieurs passages de ses livres : Mauvaises chute et Le chant silencieux du Colibri. Nimbée de bleu pétrole, elle a illuminé la scène accompagnée par le guitariste des étoiles, Fred Alera. Ses œuvres ont fait un malheur.

Chloé Oster, qui dirige la compagnie théâtrale de l’Obskuravu, mais qui est aussi écrivaine – Sous le Même Ciel publié en 2018, remarqué par le concours Vivons les Mots, a porté les vers du mystérieux et envoûtant poète Petit-être, présent dans le prochain opus de de la revue Hexen.

Pour saisir l’essence musicale de ce moment déraisonnable, il nous fallait un sage… Après avoir capturé la poésie de Petit-être, Dominique Bertrand, penseur multiple, musicologue, poète, sorcier, philosophe et accessoirement virtuose de la flute shakuhachi, a saisi comme jamais la frénésie incantatoire des mots de Valéry Meynadier, récemment éditée par les éditions Al Manar pour La morsure de l’ange, dans la collection Erotica.

En ouverture de cette sarabande infernale, François Pain-Douzenel, metteur en scène et co-fondateur de la compagnie « Les Pirates des Songes« , nous a véritablement lancé un sort sous la forme d’une danse digne d’une cérémonie vaudou. Et, en guise de conclusion, il nous a invité, sur les traces de Charles Bukowski, à boire un « Dernier verre« … Nous ne sommes pas fait prier.

Le tout sur des thèmes musicaux de Georges Delerue, de Chet Baker et Marilyn Manson.

Maintenant, place aux images…

J-5 avant la soirée de lancement du livre La Reine morte d’Ivan de Monbrison !

Ce dimanche 25 juillet à partir de 18h30 au bistro Les Galopins, 66, rue de Clichy, 75009, Paris… Métro Place de Clichy. Il y aura des animaux sauvages en liberté, un danseur-sorcier, des lectures fougueuses, des musiciens électriques et lunaires, du cinéma sur grand écran… On vous attend avec impatience pour cette folle sarabande !

Paul Celan : Renverse du souffle

À PRAGUE

La moitié de mort
allaitée avec notre vie,
était là tout autour de nous vraie d’images de cendres —

nous aussi
nous buvions encore, entrecroisés d’âme, deux dagues,
cousus à des pierres de ciel, né de sang de mot
dans le lit de nuit,

nous avons grandi et grandi
de plus en plus l’un au travers de l’autre, il n’y avait plus de nom pour
ce qui nous poussait (l’une des trente
et combien
était-elle, mon ombres vivante,
qui grimpait l’escalier de délire jusqu’à toi ?),

haute tour
l’À-moitié s’allait construire dans le vers où,
Hradschin*
de pur Non-de faiseur d’or
un hébreu d’os,
moulu en sperme,
s’écoulait dans le sablier
que nous traversions à la nage, deux rêves maintenant, sonnant
contre le temps, sur les places.

*Le Hradschin est le grand château de Prague.

Paul Celan – Renverse du souffle
Tableau : œuvre d’Ivan de Monbrison

Publication de La reine mort et de Terres amères d’Ivan de Monbrison aux éditions Hexen

Les exemplaires de La Reine morte & Terres amères, dernier recueil poétique d’Ivan de Monbrison publié par les éditions Hexen viennent enfin de nous parvenir ! Ils sont magnifiques et déjà disponibles à la vente via notre site (ici ==> https://editionshexen.bigcartel.com/product/la-reine-morte) ! Nous vous attendons aussi avec impatience à la soirée de lancement du livre le 25 juillet ! À partir de 18h30, aux Galopins, 66, rue de Clichy, 75009 (souvenez-vous : https://editionshexen.com/2021/07/01/lancement-du-livre-la-reine-morte-divan-de-monbrison/)….
À tout vite !

« L’amour est a réinventer
l’amour
se
quitte
se
révulse
se
révolte
s’écrit
se crie, s’écrit
démence originale
mais tu as peint ma silhouette en noir sur ton tombeau »

Ivan de Monbrison – La Reine morte

Né en 1969 à Paris, Ivan de Monbrison est peintre, sculpteur et poète.

En parallèle de nombreuses publications dans diverses revues telles que Arpa, Friches, Phréatique, Concerto pour marées et silence, Hexen, Traversées, Pojar, il a édité L’Ombre déchirée (La Bartavelle, 1994), Journal (La Bartavelle, 1997), La corde à nu (La Bartavelle, 2000), Ossuaire (HC, 2009), Sur-faces (HC, 2011), Les Maldormants (Ressouvenances, 2014) , Orgasmes et Fantaisies (5 Sens, 2016), Nanaqui ou les tribulations d’un poète (5 Sens , 2017), The Overflowing body (Greying Ghost press, 2018), Irradié (Le Chat
Polaire, 2020), La cicatrice nue (Traversées, 2020), Le Vide Intime (Hexen, 2020).

Aujourd’hui, il travaille à une réécriture de la Divine Comédie de Dante Alighieri, intitulée Opus 666. L’Enfer.

Lancement du livre La Reine morte d’Ivan de Monbrison

Rendez-vous le dimanche 25 juillet 2021 pour le lancement du livre La Reine morte d’Ivan de Monbrison !

Mi-soirée de lectures mi-Cabaret Hexen, nous vous invitons à une fugue poétique à partir de 18h30 au Bistro des Galopins, 66 Rue de Clichy, 75009 Paris. Métro Place de Clichy.

Surprises, lectures, improvisations musicales, performances et expériences déroutantes seront au programme…. Nous espérons vous y retrouver dans la douceur estivale pour fêter cet événement !

Queen playing card sacred geometry tattoo and t-shirt design. Tarot cards, success and defeat, casino, poker tattoo. Beautiful girl and queen skeleton, Gothic playing card. Symbol of gambling

LA REINE MORTE – Ivan de Monbrison

Au cimetière du Père-Lachaise, Ivan de Monbrison vient de s’échapper non sans mal de la mausolée Demidoff, retenu captif par célèbre baronne Elizaveta Alexandrovna Stroganova… Mais il demeure, perdu entre les tombes, à la recherche de sa Reine.  

Il présente aux éditions Hexen sa dernière œuvre : La Reine morte, journal poétique de sa quête désespérée. 

Ce livre sera édité le 10 juillet et distribué dans toutes les bonnes librairies, selon l’expression consacrée (déjà visible notre boutique en ligne HEXEN : https://editionshexen.bigcartel.com/product/la-reine-morte).

Ivan de Monbrison, né en 1969 à Paris, est peintre, sculpteur et poète.

En parallèle de nombreuses publications dans diverses revues telles que Friches, Arpa, Phréatique, Concerto pour marées et silence, Hexen, Traversées, Pojar, il a édité L’Ombre déchirée (La Bartavelle, 1994), Journal (La Bartavelle, 1997), La corde à nu (La Bartavelle, 2000), Ossuaire (HC, 2009), Sur-faces (HC,  2011), Les Maldormants (Ressouvenances, 2014) , Orgasmes et Fantaisies (5 Sens, 2016), Nanaqui ou les tribulations d’un poète (5 Sens , 2017), The Overflowing body (Greying Ghost press, 2018), Irradié (Le Chat Polaire, 2020), La cicatrice nue (Traversées, 2020), Le Vide Intime (Hexen, 2020).

Aujourd’hui, il travaille à une réécriture de la Divine Comédie de Dante Alighieri, intitulée Opus 666. L’Enfer.

Le numéro 2 de la revue Hexen est disponible : sommaire !

Une réimpression caniculaire, 200 pages, une multitude d’artistes au rendez-vous : c’est enfin le numéro 2 de la revue Hexen qui sort juste de l’imprimerie.. Et déjà en ligne ici : revue Hexen numéro 2

Au sommaire :

Éric Dussert // Codicophilie
Jean-Marc Flapp // La Tour
Joséphine Lanesem // Contre la mort
Petit-être // écoute claquer les drapeaux noirs
Ivan de Monbrison // Opus 2.4.6
Daniel Cabanis // Disons que Marthe est morte
James Fleann // HP3
Evgue-Riek Gevamagdala // Sous la tour blanche
Paul Elisia // Étranges hôtels
DOSSIER SPECIAL NELLY ARCAN
Lilas Bass // Nelly Arcan, écrivaine de la marge ultralucide
Virginie Foloppe // Nelly Arcan – Une utilisation féministe de la psychanalyse
Œuvres d’Arcan
Éclats de Nelly Arcan
Biographie
Principaux travaux sur Nelly Arcan
Ruth Nahoum // La Pudeur
Lisa Santos Silva // La vie en rose
Étienne-Marcel Dusssap // Forcipressure
Jean-René Vif // Scènes de la vie de Heidegger
Jeanne Miromensil // Désamour
Viviane Campomar // La légende de l’Érogisante
Valéry Meynadier // Poèmes
Angela Fortin // Hard Disk
Lila Lakehal // L’aube est l’X
Virginie Foloppe // Petite, fais voir comment tu es grande
Marina Giangregorio // Bois et mots flottés
Clélia Gabyrel // Clé d’ogive
Lilas Bass // Les larmes aussi ont une fin
Félix Fénéon // Illuminations

Couverture : Ruth Nahoum

200 pages
16x23cm

Merci mille fois de votre patience et compréhension en ces temps difficiles.

Ivan de Monbrison – Concerto pour marées et silence

Ivan de Monbrison dont les Éditions Hexen viennent d’éditer Le Vide Intime, son dernier livre, a eu l’honneur d’être publié dans la merveilleuse revue Concerto pour marées et silence, numéro 13, juin 2020, dirigée par Colette Klein pour laquelle la vie est poésie.

Voici :

© Tous droits réservés Ivan de Monbrison et la revue Concerto pour marées et silence

Aujourd’hui, mise en place du Vide Intime d’Ivan de Monbrison

Oui, Le Vide Intime, premier livre des Editions Hexen, est désormais disponible aux librairies :

Compagnie, 58, rue des Ecoles 75005 Paris

L’Ecume des pages, 174, Bd St Germain 75006 Paris

PARIS VI – GIBERT JOSEPH – LIBRAIRIE 26, boulevard Saint Michel 75006 Paris

L’Arbre à Lettres, 62 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris

Petit rappel du prochain cabaret Hexen, aujourd’hui, le 7 mai 2020 à 17h

Bonjour !

J’espère que vous allez bien. Revoici les codes pour se connecter à notre Visioconférence-Cabaret d’aujourd’hui jeudi 7 mai à 17h :

REVUE HEXEN vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Sujet : Revue Hexen
Heure : 7 mai 2020 05:00 PM Paris

Participer à la réunion Zoom
https://us04web.zoom.us/j/79625570410

ID de réunion : 796 2557 0410

A tout à l’heure, je l’espère !



© Vassily Kandinsky Couple à cheval (1906)