Aujourd’hui 1er mars au SCENOBAR

CE SOIR, à partir de 17h, dimanche 1er mars, scène littéraire et musicale (6 Rue Victor Letalle, 75020 Paris, métro Ménilmontant, ligne 2), au cœur du SCENOBAR (merci de nous accueillir !).  Et au plaisir de vous y retrouver !
revue hexen le scenobar cabaret

© Le scenobar

 

Gemma Ferron

« Gemma Ferron, une artiste espagnole (graphiste, plasticienne, photographe, vidéaste, poète), Montreuilloise depuis 2002.

PASSION POÉSIE

Née à Barcelone dans les années 60 d’un père catalan et une mère madrilène, Gemma arrive en France par amour et est restée depuis, bien qu’elle fasse des allers-retours réguliers pour des projets artistiques.

Jeune elle montre une fibre artistique et son père lui apprend des différentes techniques de peinture (aquarelle, huile…) dès l’âge de 8 ans.

Elle dessine et peint plus qu’elle ne parle.

Quelques années plus tard elle remporte plusieurs concours de peinture à l’aquarelle et son destin artistique est scellé.

Elle fait des études d’arts plastiques et d’art appliqués et gère un studio graphique jusqu’à l’âge de 35 ans où elle décide de partir pour faire ses projets artistiques personnels.

Par la suite elle trouve une galerie qui la représente à Barcelone pendant 3 ans où elle fait des animations numériques, des séries d’images, des expositions…

Depuis elle travaille sur les projets conceptuels.

Elle a sorti 2 livres de poésie, sa vraie passion. Elle collabore avec d’autres poètes et artistes aussi pour créer des projets et des performances expérimentaux où elle combine la photo, la vidéo et des textes.

AVENIR

Depuis 3 ans elle travaille dans l’école maternelle Les Zéfirottes, où elle fait des ateliers d’art avec les enfants et elle développe ses projets artistiques à côté.

Plus récemment elle a travaillé sur une série de photo ‘cyclopes’ surréaliste qui représente pour elle la télépathie, une autre dimension, le regard des autres…

Elle aime s’inspirer du symbolisme, des rêves, de la mémoire collective, de la mythologie et espère que son art reflète sa vie et son état d’esprit lors de la création. »

Texte : https://www.lovemontreuil.com/gemma-ferron

Elle illustre le numéro 1 de la revue Hexen.

Sommaire du premier numéro de la revue Hexen

Au sommaire du numéro 1 de la revue Hexen, nous retrouvons :

Valéry Meynadier || La nuit fossile ___ 9
Joséphine Lanesem || Récits de rêve ___ 25
Lila Lakehal || Le rêve de la femme du pêcheur ___ 31
Dominique Bertrand || C’est la mer ___ 39
Ana Orozco || Je défais la laine ___ 45
Jean-Raphaël Priecouverture albert woda projet1to || Le Sang danse ___ 49
Robert Férillet || Nostalgie de l’infundibuliforme ___ 55
Théasar du Jin || Carnets du misanthrope ___ 59
Włodzisław Szczur || Mathématique du néant ___ 63
David Nadeau || L’art sonore patasurréaliste ___ 69
Lila Lakehal || A propos de Lyoum (en ce jour) ___ 79
Claire Gillie || L’oeil au poing ___ 87
Valéry Meynadier || Le Dit d’Eurydice ___ 93
Francine Charron || Ta voix qui s’est fendue ___ 103
Petit-être || La quête d’encre et d’aimant ___ 111
David Nadeau || Officiers de la Quinte Essence ___ 129

Couverture : Albert Woda, Couple

Illustrations : Dominique Bertrand, Béatrice Bodio, Deborah
Chevalier
, Raphaël Custodis, Gemma Ferron, Daniel Gardner,
Claire Gillie, Mattheus Greuter, Hokusai, Lila Lakehal, Valéry
Meynadier
, Stefan Michelspracher, David Nadeau, Petit-être,
Ivanov Veliza, Albert Woda.