Paul Celan – Froncés de nuit

Froncés de nuit Pour Hanna et Hermann Lenz Froncés de nuitles lèvres des fleurs,croisés et enchevêtrésles fûts des grands pains,grisaillée la mousse, ébranlée la pierre,réveillés pour le vol glacial : c’est la contrée oùfont une pause ceux que nous avons rattrapés : ils ne nommeront pas l’heure,ne compterons pas les flocons,ne suivront pas les eaux … Continuer de lire Paul Celan – Froncés de nuit

Paul Celan : Renverse du souffle

À PRAGUE La moitié de mortallaitée avec notre vie,était là tout autour de nous vraie d’images de cendres — nous aussinous buvions encore, entrecroisés d’âme, deux dagues,cousus à des pierres de ciel, né de sang de motdans le lit de nuit, nous avons grandi et grandide plus en plus l’un au travers de l’autre, il … Continuer de lire Paul Celan : Renverse du souffle