Retour en images sur la soirée littéraire – Cabaret Hexen – du 25 juillet 2021

Pour le lancement du livre d’Ivan de Monbrison, La Reine morte, le Cabaret Hexen s’est offert au public des Galopins, place de Clichy, dans la plus pure démesure dadaïste.

L’auteur survolté, tantôt éphèbe perruqué, tantôt moine bonze masochiste, nous a livré une performance viscérale de son œuvre. Il n’a pas hésité pour cela à se faire piétiner au sens propre du terme par Agnès Henneguy, partenaire consentante de la transe poétique de son partenaire de jeu. Tout cela sous l’œil mi-sévère, mi-complice d’Etienne Cottereau, metteur en scène génial de Guérasim Luca.

Julie Facquier, future auteure de la revue Hexen nous a lu plusieurs passages de ses livres : Mauvaises chute et Le chant silencieux du Colibri. Nimbée de bleu pétrole, elle a illuminé la scène accompagnée par le guitariste des étoiles, Fred Alera. Ses œuvres ont fait un malheur.

Chloé Oster, qui dirige la compagnie théâtrale de l’Obskuravu, mais qui est aussi écrivaine – Sous le Même Ciel publié en 2018, remarqué par le concours Vivons les Mots, a porté les vers du mystérieux et envoûtant poète Petit-être, présent dans le prochain opus de de la revue Hexen.

Pour saisir l’essence musicale de ce moment déraisonnable, il nous fallait un sage… Après avoir capturé la poésie de Petit-être, Dominique Bertrand, penseur multiple, musicologue, poète, sorcier, philosophe et accessoirement virtuose de la flute shakuhachi, a saisi comme jamais la frénésie incantatoire des mots de Valéry Meynadier, récemment éditée par les éditions Al Manar pour La morsure de l’ange, dans la collection Erotica.

En ouverture de cette sarabande infernale, François Pain-Douzenel, metteur en scène et co-fondateur de la compagnie « Les Pirates des Songes« , nous a véritablement lancé un sort sous la forme d’une danse digne d’une cérémonie vaudou. Et, en guise de conclusion, il nous a invité, sur les traces de Charles Bukowski, à boire un « Dernier verre« … Nous ne sommes pas fait prier.

Le tout sur des thèmes musicaux de Georges Delerue, de Chet Baker et Marilyn Manson.

Maintenant, place aux images…