Traité du funambulisme

Seul sur son fil

Là-haut, durant la longue accoutumance à son nouveau territoire, le funambule se sent seul. Sa silhouette restera longtemps inanimée. Agrippé des deux mains à la passerelle devant ce câble horizontal sur lequel il n’ose poser le pied, on croirait qu’il boit avec paresse le soleil couchant.
Il n’en n’est rien. Il gagne du temps.
Il mesure l’espace, palpe le vide, pèse les distances, surveille l’état des choses, et en fixe la place. Il savoure sa solitude en tremblant : il sera funambule s’il passe, il le sait.
Il veut aligner à la verticale de ses pensées ses doutes et ses craintes pour hisser jusqu’à lui le courage qu’il lui reste.
Mais cela prend trop de temps.
Le câble gagne du terrain, le ciel devient sombre, c’est maintenant une centaine de mètres qui le séparent de la plate-forme d’en face. Le sol n’est plus au même niveau, il a encore baissé. Des cris viennent des bois. La fin du jour est proche.
Au plus fort de son désespoir le funambule empoigne son balancier et croyant devoir renoncer, pas à pas il progresse, pas à pas il passe.
C’est son premier exploit.
Il demeure là à le comprendre, les yeux posés sur ce plancher tout neuf, tandis que l’obscurité court au ras du sol. Lui, avec la cime des arbres, partage la lumière qui s’attache plus légère que l’air.
Seul sur son fil, il s’enveloppe d’une allégresse âpre et sauvage par d’insouciantes traversées, sans ordre, dans l’humidité du soir. Il attache son balancier à la passerelle avant de prendre place au sommet du mât au sein d’un espace noir et glacé pour recevoir sans angoisse la nuit qui rentre.

Philippe Petit, Traité du funambulisme, Actes Sud, préface de Paul Auster

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :