Théasar du Jin

On sait peu de choses de son oeuvre, et encore moins de sa personne. Il est
l’auteur d’un unique ouvrage intitulé Carnets du misanthrope, dans lequel il infère plusieurs traits touchant le Rien. En plus du Rien, il y est question de ce que du Jin nomme le « monstre bipède », une créature censée provoquer des « vomissements fécaloïdes ».

Du Jin était un vrai misanthrope. Il n’était content de rien, tout lui déplaisait. Le genre humain lui faisait pitié. Voyant tout le monde se livrer à une joie dont il sentait le faux, il ne paraissait jamais en public sans verser des larmes, ce qui lui fit donner le surnom de pleureur.

Texte publié dans le numéro 1 de la revue Hexen : CARNETS DU MISANTHROPE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :