C’est vraiment très beau à Babylone

"Ses mains étaient si douces qu'on aurait dit des cygnes qui faisaient l'amour par une nuit de pleine lune." C'est vraiment très beau à Babylone. Je suis allé faire une longue promenade le long de l'Euphrate. Il y avait une fille avec moi. Elle était très belle et portait une robe longue à travers laquelle... Lire la Suite →

Les détectives sauvages

"Les gens qui étaient là parlaient en hurlant. Certains accompagnaient en chantant la mélodie de l’aveugle, un boléro ou c’est ce qu’il m’a semblé, où il était question d’un amour désespéré, un amour que les années ne pouvaient éteindre, mais par contre rendre plus indigne, plus ignoble, plus atroce. Lima et Belano avaient trois livres... Lire la Suite →

Les chiens romantiques

Au bord de la falaise Dans des hôtels qui avaient l’air d’organismes vivants. Dans des hôtels pareils à l’intérieur d’un chien de laboratoire. Enfoncés dans la cendre. Ce type-là, à moitié nu, mettait la même chanson encore et encore. Et une femme, la projection holographique d’une femme, sortait sur la terrasse contempler le cauchemar ou... Lire la Suite →

Henry and June

"Le lendemain, je reçois une énorme lettre de lui. Je suis émue rien qu'en la touchant. "A ton retour, je vais t'offrir une fête d'amour littéraire - ce qui veut dire baiser et parler et parler et encore baiser. Anaïs, je vais littéralement t'écarteler. Que Dieu me pardonne si jamais cette lettre est ouverte par... Lire la Suite →

chardon sans lumière

NATURE MORTE "Bougies avec les bougies, scintillances avec les scintillances, lueurs avec les lueurs. Et ici en dessous, ceci : un œil, dépareillé et clos, frangeant de cils le Tard qu'on voyait poindre sans être le soir. Devant, le Non-connu, dont tu es l'hôte ici : le chardon sans lumière dont l'Obscur fait cadeau aux... Lire la Suite →

Rose au cœur violet

"Scandale. - Dévoilement brusque, à des fins de provocation ou de défi, de ce que la société et la morale conventionnelle ne tolèrent que camouflés : les parties dites honteuses du corps humain, l'exploitation de l'homme par l'homme, l'existence de la torture, mais aussi l'éclat trop insoutenable d'un être en décalage avec son environnement." Nora... Lire la Suite →

Colossus

"Qu'on le sache une fois pour toutes : je ne veux pas me civiliser." Arthur Cravan "Monsieur Cravan était vraiment un peu fou, mais il était aussi sans doute indépendant. Or, le sujet de la conférence n'était-il pas l'indépendance des artistes ?" (The Sun, 20 avril 1917)

Au Jardin des Tarots

“En tirant sur moi, je tirais sur la société et ses injustices. En tirant sur ma propre violence, je tirais sur la violence du temps. ” "Je montrerais tout. Mon coeur, mes émotions. Vert - rouge - jaune - bleu -violet. Haine - amour - rire - peur - tendresse." "Comme le phénix qui pour... Lire la Suite →

Magie hors système

"L'homme possède ses propres pouvoirs que les pouvoirs ont lessivés. La magie se situe hors pouvoirs, la magie se situe hors systèmes." Louis Calaferte

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑