Héros-Limite

"la métafemme torrentielle et assise sur la chaise assise sur le vide de sa chaise elle métaflotte perpétuellement dans le métavide absolu de mes désirs absolument torrentiels absolument météorique et substancielle la métatête de la métafemme substantielle et météorique surgit comme une flèche entre la métacuisse de mes rêves et la métadent de mes désirs … Continuer de lire Héros-Limite

Rien ne m’attache à rien, et j’aime rester ta petite tombée de l’enfer

"Rien ne m'attache à rien, et j'aime rester ta petite tombée de l'enfer, puisque ce vol d'un instant a cassé pour jamais et sans douleur les derniers fils de mon passé. Refondre mon être aux forges de notre entente. Et pourtant, me garder totalement. T'apprendre des jeux que tu ignores encore ; t'inculquer définitivement cette … Continuer de lire Rien ne m’attache à rien, et j’aime rester ta petite tombée de l’enfer

L’Homme approximatif

"les cloches sonnent sans raison et nous aussi nous partons avec les départs arrivons avec les arrivées partons avec les arrivées arrivons quand les autres partent" "les cloches sonnent sans raison et nous aussi pourquoi chercher le bout de la chaîne qui nous relie à la chaîne sonnez cloches sans raison et nous aussi nous … Continuer de lire L’Homme approximatif

et te blesser quand je te touche et gémir quand je suis à tes côtés

"Et je veux jouer à cache-cache et te donner mes vêtements et te dire que j'aime bien tes chaussures et m'asseoir sur les marches pendant que tu prends ton bain et te masser le cou et t'embrasser les pieds et te tenir la main et sortir dîner sans m'énerver quand tu manges dans mon assiette … Continuer de lire et te blesser quand je te touche et gémir quand je suis à tes côtés

Le Chant des pistes

"Au commencement la Terre était une plaine sans fin, obscure, séparée du ciel et de la mer grise, étouffant dans une pénombre crépusculaire. Il n’y avait ni soleil ni lune ni étoiles. Cependant, bien loin, vivaient les habitants du ciel, êtres jeunes et indifférents, humains de forme, mais possédant des pattes d’émeu et une chevelure … Continuer de lire Le Chant des pistes

De toutes les sortes de décadence en ce monde

"Quand la vague recula, ma dépravation avait été entraînée avec elle. En même temps que son reflux, en même temps que les innombrables organismes vivants qu’elle contenait – microbes, graines de plantes marines, œufs de poissons – mes myriades de spermatozoïdes avaient été engloutis dans la mer écumante et emportés." "C'est ainsi que je fus … Continuer de lire De toutes les sortes de décadence en ce monde