Limbes incandescentes

« On ne peut tout de même pas se contenter d’aller et venir ainsi sans souffler mot. »

*

« J’ai tout retiré de ma chambre
hormis quelques images

il reste trois fois rien

l’aile d’un goéland
un bloc de pierre glacée
la photo d’une fille nue

au centre de ce vide
mon être danse »

Kenneth WhiteMarie-Claude White, Portrait de Kenneth White en Camargue pour la Revue Lisières n° 27

Marie-Claude White, Portrait de Kenneth White en Camargue pour la Revue Lisières n° 27

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s